Séjour à l’étranger

Amelie et Charlie - Séjour à l’étranger - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Charlie est le chien d’Amélie. Si je devais qualifier leur relation, je dirais qu’elle est emprunte d’un fort amour et d’une grande confiance. Je pourrais même la qualifier de fusionnelle.

Amélie est partie sans son compagnon deux semaines aux Etats-Unis durant les vacances d’été 2016, sans lui donner d’explication à ce sujet avant son départ. Lors de son retour, quand ses parents sont venus la chercher à l’aéroport avec lui, celui-ci lui a fait la tête. Mais Charlie ne s’est pas contenté de lui démontrer qu’il n’était pas content à l’aéroport… il a boudé durant plusieurs jours ! Il en est même venu à modifier ses habitudes (notamment en restant dans son coin) pour manifester son mécontentement.

Elle a alors pris contact avec moi avant ses vacances de décembre pour m’expliquer qu’elle souhaitait retourner quinze jours à New York, sans lui. Soucieuse du bien-être de son chien et pour éviter que la situation précédente ne se reproduise, elle m’a demandé s’il était possible de lui expliquer en détail ses projets.

J’ai d’abord fait une communication bien avant le départ d’Amélie afin de « débriefer » avec Charlie les vacances d’été. Il m‘a confirmé qu’il avait mal vécu son absence. Il m’a également expliqué qu’il n’avait reçu aucune explication de sa part et qu’il en avait été déçu. Je lui ai annoncé qu’elle voulait repartir aux Etats-Unis sans lui et que, quelques jours avant son départ, je reprendrai contact avec lui afin de lui donner tous les détails.

Lors de la deuxième communication, j’ai expliqué à Charlie à quelle période Amélie partirait. Je lui ai également dit où il resterait et durant combien de temps. Je l’ai également rassuré en lui précisant qu’Amélie l’aimait toujours autant et qu’elle se réjouissait déjà de le retrouver. Je lui ai aussi demandé ce qu’il souhaitait emporter avec lui (il n’y a pas que les humains qui font leurs valises pour les vacances !). Je lui ai encore précisé que la veille, je le contacterai afin de lui annoncer la date du retour de sa bien aimée. Lors de cette communication, à l’annonce de retrouvailles imminentes, je l’ai senti rempli de joie et d’impatience.

A son arrivée sur le sol suisse, j’ai reçu d’Amélie une photo de Charlie dans ses bras à l’aéroport. Elle avait un grand sourire ! Elle m’a en outre précisé qu’il lui avait fait la fête durant plusieurs minutes à l’aéroport et que leurs retrouvailles avaient été en tout point différentes des précédentes. Elle m’a également confirmé qu’il n’avait pas boudé et qu’au contraire, ils avaient été plus proches que jamais lors des jours suivants.

Ce récit démontre parfaitement l’importance de préparer nos animaux aux vacances, en particulier lorsqu’ils seront séparés de nous. Si aucune explication ne leur est apportée, le risque est que ceux-ci souffrent d’un sentiment d’abandon et fassent la tête plusieurs jours durant afin de manifester leur mécontentement. Dans ce genre de cas, la communication apparaît comme une méthode utile et efficace.

Autres articles disponibles ...

Une deuxième vie commence

Demandez à votre animal comment il se sent et quoi faire pour améliorer certaines situations problématiques de son quotidien, et il vous répondra. Il suffit de lui demander. Avec ses précieuses réponses, il vous sera possible d’améliorer sa santé, son confort et son bien-être. Votre lien en sera également renforcé !

Lire la suite...

Un nouveau-né dans la famille !

Il est important de préparer nos animaux, par le biais d’une communication, à l’arrivée d’un nouveau membre de la famille, qu’il soit animal ou humain. Voici donc l’histoire de Georges à qui la grande nouvelle du nouveau-né a été annoncée afin qu’il puisse se préparer à l’accueillir avec joie.

Lire la suite...

Commentaires

Denise

28/7/2017
/
5:00 pm

Quelle chance ont ces animaux qui jouissent à bon escient de la considération de leurs propriétaires !

Découvrez...