Problème physique inexpliqué

Suites des Communications Animales - Problème physique inexpliqué - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Je vous ai déjà parlé de Charlie dans une suite de communication intitulée Séjour à l’étranger. Cette fois-ci, Amélie ne m’a pas demandé d’effectuer une communication avec son chien pour le préparer à son absence durant les vacances, mais pour comprendre un problème physique.

Cela faisait des années que Charlie avait l’habitude de séjourner, plusieurs fois par semaine, dans un chenil. Depuis un certain nombre de mois, à chaque fois qu’elle le récupérait, elle constatait qu’il boitait. Elle ne comprenait toutefois pas l’origine de ce boitement.

Un jour, lorsqu’elle a récupéré son chien du chenil, Amélie a constaté qu’il boitait plus que d’habitude. En regardant de plus près, elle a remarqué qu’un ongle de la patte avant était gorgé de sang. Elle l’a amené chez le vétérinaire, qui lui a conseillé de retirer une des griffes de sa patte droite avant qui présentait une infection.

L’intervention s’est très bien déroulée et Charlie a totalement récupéré la mobilité de sa patte en quelques semaines.

Un peu inquiète de ce que son chien avait vécu dans ce chenil, Amélie a décidé de ne pas l’y remettre durant un mois. Toutefois, elle a dû se résoudre à l’y replacer, faute d’avoir trouvé une autre solution.

Lorsqu’elle a récupéré Charlie en soirée, celui-ci se déplaçait à nouveau sur trois pattes, refusant de poser par terre celle qui avait subi l’intervention. Amélie a alors essayé d’examiner sa patte afin de savoir s’il s’était à nouveau blessé, mais cela ne lui semblait pas être le cas.

Le lendemain de son séjour dans le chenil, malgré l’absence de blessure, Charlie ne posait toujours  pas sa patte et titubait pour se déplacer, ce qui fendait le cœur d’Amélie qui ne savait plus quoi faire pour aider son chien. Dépitée, elle a voulu l’interroger afin de comprendre ce qu’il s’était passé, pourquoi il refusait désormais de poser sa patte pourtant guérie et surtout savoir ce qu’elle pouvait faire pour l’aider.

Lorsque nous avons abordé le sujet, Charlie a expliqué les circonstances de sa blessure. Il a ensuite précisé que le fait de se retrouver à nouveau dans le chenil où il s’était fait mal avait fait ressurgir le traumatisme qu’il avait subi à ce moment, raison pour laquelle il ne posait plus sa patte au sol. Il s’agissait donc d’une réaction psychosomatique de son corps.

Après avoir compris les raisons de cette manière inhabituelle de se déplacer, Amélie a tenu à le rassurer en lui disant qu’elle ne le mettrait plus dans ce chenil et qu’elle trouverait d’autres solutions.

A peine quinze minutes après la fin de la communication avec Charlie, en rentrant chez elle retrouver son chien, Amélie a constaté que celui-ci ne boitait plus du tout et marchait à nouveau sur ses quatre pattes ! Elle m’a laissé un message vocal qui avait la teneur suivante :

« Saskia, c’est un truc de malade ! J’ai récupéré Charlie après la communication que nous avons faite ensemble et il marche désormais sur ses quatre pattes et ne boîte même pas, alors que depuis hier il ne posait même pas sa patte avant droite par terre ! C’est juste dingue ! ».

Depuis la communication, Charlie marche tout à fait normalement et n’a plus manifesté de problème à la patte en question !

Conclusion

Il est toujours primordial de faire examiner votre animal par un vétérinaire lorsque celui-ci présente un problème physique. Sans aucun doute, cela est le premier réflexe à avoir.

Toutefois, dans certaines circonstances, la manifestation d’un problème physique peut provenir d’un blocage émotionnel. Dans ce genre de cas, la communication animale peut permettre au gardien de comprendre les réactions de son animal et le soulager aussi bien physiquement que psychologiquement grâce à des propos rassurants et bienveillants !

Découvrez également le soin à distance pour les animaux qui, en parallèle à un traitement vétérinaire ou mis en œuvre seul, accompagne en douceur votre animal afin qu’il retrouve l’équilibre énergétique indispensable à son bien-être !

Commentaires

Soyez la première ou le premier à mettre un commentaire !

Autres articles disponibles ...

Accident malheureux, prise en charge optimale !

En cas d’accident, il est impératif que le gardien amène son animal chez le vétérinaire. Puis, ce sera à lui de lui assurer sa convalescence. Grâce au soin à distance combiné avec une communication avec Tornado, Marguerite a compris ce qu’il était bon de mettre en œuvre pour que son chat retrouve sa pleine mobilité.

Lire la suite...

Incompréhension face à un problème de comportement

Malgré de bonnes connaissance dans un domaine, certaines réponses dont nous avons besoin proviennent de l’extérieur. C’est le cas de Christine et Olivier qui disposent de bonnes connaissances en éducation canine mais qui n’arrivaient pas à parer aux attaques de leur chien Yoko et éviter leurs conséquences.

Lire la suite...

Découvrez...