Les ajustements de comportement

Suites des Communications - Grignotte et Carolyn - Les ajustements de comportement - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Grignotte est une mignonne petite lapine blanche à tâches beiges.

Lorsque Carolyn m’a demandé d’effectuer une communication avec Grignotte, c’était parce que celle-ci faisait systématiquement ses besoins dans l’entrée. Or, elle savait parfaitement qu’elle devait se soulager dans sa cage !

La situation devenait urgente car le carrelage de l’appartement s’abîmait. La famille de Carolyn redoublait d’ingéniosité en entassant les obstacles. Toutefois, la lapine se donnait un malin plaisir à les contourner afin d’arriver à ses fins.

Lors de la communication, Grignotte m’a expliqué qu’elle n’aimait pas la discipline. Plus des limites lui étaient posées, plus elle souhaitait les contourner. Cela était devenu un jeu pour elle.

Je lui ai alors demandé comment remédier à cette situation et elle m’a indiqué ceci : conclure oralement avec Carolyn un contrat basé sur la confiance. Aux termes de celui-ci, Carolyn devait lui dire clairement qu’elle ne désirait que des besoins dans la cage et en guise de confiance, devait retirer tous les obstacles. Afin de sceller en bonne et due forme l’engagement, elle souhaitait recevoir de Carolyn un bout de carotte (maline la lapine…).

Je l’ai encore interrogée sur les termes du contrat : que faire si elle était néanmoins prise par une incontrôlable pulsion de faire ses besoins dans l’entrée ? Elle m’a répondu que Carolyn n’avait qu’à lui remémorer le contrat et lui donner à nouveau un bout de carotte (elle perdait pas le nord !).

Quelques jours plus tard, Carolyn m’a donné des nouvelles. Elle m’a exposé que Grignotte n’avait pas fait ses besoins dans l’entrée. Elle m’a aussi précisé que lorsque celle-ci s’apprêtait à le faire, elle lui rappelait les termes du contrat et lui donnait un bout de carotte.

Cette histoire illustre que nos animaux ont fondamentalement besoin d’être entendus et compris. L’éducation est très importante, certes. Néanmoins, dans certains cas, il est nécessaire que nos animaux soient questionnés par le biais d’une communication afin de faire part de leur manière de remédier aux situations problématiques.

Commentaires

Soyez la première ou le premier à mettre un commentaire !

Autres articles disponibles ...

Accident malheureux, prise en charge optimale !

En cas d’accident, il est impératif que le gardien amène son animal chez le vétérinaire. Puis, ce sera à lui de lui assurer sa convalescence. Grâce au soin à distance combiné avec une communication avec Tornado, Marguerite a compris ce qu’il était bon de mettre en œuvre pour que son chat retrouve sa pleine mobilité.

Lire la suite...

Problème physique inexpliqué

Dans certaines situations, le gardien ne peut faire l’économie d’une consultation vétérinaire. Néanmoins, une communication animale peut également soulager l’animal de ses maux. C’est ce qui est arrivé à Charlie qui s’est mis à marcher sur trois pattes avant de se déplacer à nouveau normalement après la communication !

Lire la suite...

Découvrez...