Blog Littéraire - La voie du sentir de Luis Ansa - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Nagual (maître des chamans), écrivain, éveilleur de conscience, artiste… il n’y a, pour ma part, pas de mot suffisamment complet pour décrire cet Être hors du commun. 

A travers ses récits, Luis Ansa amène ses lecteurs dans un monde très différent du leur, qu’ils ne connaîtront, comme lui, probablement jamais. Saisir rien qu’une bribe de ses enseignements est pour moi un cadeau précieux.

Après avoir lu Les sept plumes de l’aigle, je me suis lancée dans La voie du sentir. Une amie très proche me l’avait conseillé en ces termes « C’est un pavé, mais il vaut la peine d’être lu ! ».  Effectivement, lorsque je me suis retrouvée à la librairie devant ce pavé de 499 pages, j’ai hésité une fraction de seconde. Puis, dès les premières pages, je me suis sentie comme envoutée, aspirée dans l’univers sensoriel de Luis Ansa, comme s’il se trouvait en face de moi. Je buvais littéralement chacune de ses phrases. 

La voie du sentir est un recueil des enseignements délivrés par Luis Ansa à Robert Eymeri. Ses propos ont été enregistrés puis transcrits par ce dernier, sous l’œil bienveillant de son auteur. En sus de conseils et du partage de ses expériences sur la voie du sentir, Luis Ansa offre aux lecteurs des exercices simples mais efficaces afin d’entrer en connexion avec l’unique manière de vivre épanouissante selon lui, à savoir la sensation. 

Tenter de vous expliquer en quoi consiste la voie du sentir s’avérerait réducteur, raison pour laquelle je préfère vous citer les passages suivants : 

« Dans le chamanisme, il n’y a rien qui soit souffrance, rien qui soit restriction, punition ou contrainte. Le chaman est un abonné au plaisir parce qu’il provient d’un acte de plaisir. C’est pour cela que je n’ai aucune raison de contrarier mon corps, de le punir ou de le mépriser. Au contraire, mon corps, je l’adore ! Je l’aime profondément. Le chaman vit dans une érotique permanente, c’est-à-dire qu’il est en état permanent d’amour. C’est un amant du mystère de l’univers. Il est en relation avec la partie divine de lui-même, et dans cette partie divine de lui-même il n’y a aucun juge, il n’y a qu’amour et fusion. Là, vous ne pouvez écouter personne, parce que personne ne peut entrer. C’est cela, la Voie du sentir ». 

« Cette voie appartient à la vie de l’être. Elle n’est pas le résultat d’un savoir théorique sinon le fruit d’une expérience particulière en chacun ». 

Après avoir refermé ce bouquin, j’ai remercié intérieurement Luis Ansa pour son merveilleux héritage et la Joie qu’il m’a procurée. Je regrette de ne pas avoir eu connaissance de ses œuvres alors qu’il était encore parmi nous afin de m’offrir la chance de le rencontrer personnellement. Je me console tout de même en (re)lisant  ses livres ainsi qu’en écoutant ses entretiens, dont celui-ci https://www.youtube.com/watch?v=zxhfwR1gAoc

Quant à mon amie, lorsque nous évoquons ce maître spirituel, nous ne pouvons nous empêcher de considérer son œuvre La voie du sentir comme une bible dont notre bibliothèque ne se séparera probablement jamais.

Merci Luis Ansa pour ces formidables textes que vous nous avez offerts avec cette luminosité d’âme qui vous caractérise si bien. 

Autres articles disponibles ...

Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est de retour, prête à questionner notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la sexualité, à la rationalité. Odile Chabrillac revisite leur histoire, leurs savoirs et leurs pouvoirs, explorant des thèmes du féminin et du développement personnel.

Lire la suite...

Ce livre nous montre que des femmes et des hommes de toutes conditions ont tenté, depuis la nuit des temps, d’adoucir le chagrin des êtres dans le deuil en franchissant pour eux le « pont de l’arc-en-ciel », qui relie notre monde à celui des disparus.

Lire la suite...

Commentaires

Saskia Parein

29/6/2017
/
9:01 pm

Réponse à Marianne Egger - Commentaire du 28/06/2017 / 10h10

Quelle joie de te lire Marianne!! Merci pour ton message!

Je suis heureuse que Luis Ansa t’ouvre à autant de belles découvertes qu’il m’en a apportées!

Marianne Egger

28/6/2017
/
10:10 am

Merci Saskia de m’avoir fait découvrir ce livre. Je ne ne lâche plus. Il m’ouvre au ressenti, les exercices sont bienvenus et le cheminement des paroles de Luis Ansa m’ouvre à plein de découvertes et de plongées dans un monde que parfois nous soupçonnons.

Après l’avoir lu d’une manière avide, j’y reviendrai lentement, certainement.

Quel plaisir de te lire! Et… A de nouvelles découvertes!

Denise Parein

15/5/2017
/
9:12 pm

Quand je pense qu ‘il y a quelques années ,il fallait te forcer à lire…..et maintenant, je ne suis plus! Chaque article est pour moi une découverte qui m indiqué la voie que tu suis , avec joie ,ta progression est fulgurante ! J en suis très fière ! J attends impatiemment la suite parce que j ai vu la pile diminuer donc suite il y aura …

Je m en réjouis …dévore et ouvre nous le chemin !

Isabelle Antoine

5/5/2017
/
6:36 pm

Toutes mes félicitations pour cet onglet. J’ai parcouru avec grand intérêt cet article qui a « titiller  » ma curiosité.

Tous mes voeux pour la suite dans la joie.

Vivement le prochain

Bises.

Découvrez...