Blog Littéraire - Traité de morale pour triompher des emmerdes de Fabrice Midal - Suivre sa Joie - Saskia Parein
« Pour être moral, arrête de te sacrifier. Pars à la recherche de ta joie. »

Dans son livre Triompher des emmerdes, Fabrice Midal propose une alternative à tuer (écraser pour réussir) ou abandonner. Ces deux « solutions » sont celles proposées par l’environnement dans lequel nous grandissons : l’école.

Il déclare dès les premières pages :

« J’ai besoin de me sortir des emmerdes sans dévier de la voie éthique de l’engagement, celle qui me grandit. »

Alors oui, triompher des emmerdes paraît une nécessité. Reste à savoir comment s’en sortir.

Il déclare :

« Le bonheur n’est pas cet état de calme niais qu’on veut nous vendre. Rien ne me semble plus erroné que cette tendance contemporaine qui veut nous faire croire qu’il réside dans les petits riens de la vie, une gaufre, le bruit d’une mouette ou un coucher de soleil. Jamais personne ne sera heureux dans le seul pouvoir du moment présent, tranquille avec lui-même. Cela ne suffit nullement. Je suis heureux quand je suis en mouvement, quand je suis dans l’allant de ma vie, quand je retrouve sens à ce que je fais, quand je m’engage. Car le bonheur est rayonnement. Je suis heureux quand je suis fidèle à quelque chose et que je comprends ce que je suis. Je suis heureux quand en transformant mes emmerdes en levier, en les dépassant pour me manifester, je deviens ce que je suis. Je ne peux le devenir qu’en affrontant la réalité, donc ces emmerdes. »

Les livres de Fabrice Midal sont toujours une source d’enseignements pour moi. Comme dans son ouvrage Foutez-vous la paix, j’aime sa manière de proposer un point de vue différent pour sortir des clichés qui collent parfois à la peau du développement personnel et de la spiritualité.

Si vous aussi, vous avez conscience que vous avez des emmerdes et que vous souhaitez trouver une voie médiane entre les deux extrêmes écraser ou laisser tomber, ce bouquin est fait pour vous !

« Autorisons-nous à nous écouter : ce n’est pas une faute, ce n’est pas un acte égocentrique, c’est à cette condition que l’on peut être juste. »

Commentaires

Si vous ne souhaitez pas vous connecter via Facebook, Twitter ou Google +, ni créer un compte Disqus, vous pouvez laisser un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, cliquez sur "Nom" (sous le titre "ou inscrivez-vous sur Disqus") et cochez ensuite "Je préfère publier en tant qu'invité".

Aucun ancien commentaire.

Autres articles disponibles ...

Les recherches menées par le Dr Masaru Emoto sont révolutionnaires. Il a découvert que l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants, par exemple merci ou amour, laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige.

Lire la suite...

Après trois ans d’initiation en Mongolie, Corine Sombrun poursuit son apprentissage des rituels chamaniques à Paris. Elle s’interroge sur la nature de ses nouvelles facultés et sur ses responsabilités face à des espoirs parfois démesurés.

Lire la suite...

Découvrez aussi...