Blog Littéraire - Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) de Frédéric Lenoir - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Selon Matthieu Ricard :

« la plupart d’entre nous aiment les animaux, mais notre compassion s’arrête au bord de notre assiette ».

Cette lettre ouverte aux animaux de Frédéric Lenoir est avant tout un cri du cœur, qui aborde sous plusieurs aspects le statut accordé aux animaux par l’Homme à travers le temps. 

La condition animale fait malheureusement beaucoup parler d’elle ces dernières années à cause de nombreux scandales liés au traitement des animaux destinés à la consommation de masse. Elle est ainsi au cœur des médias et, fort heureusement, de nombreuses associations et groupes divers se mobilisent afin de faire élever la conscience des consommateurs à ce propos. Il est désormais aussi possible de compter sur cet ouvrage afin de faire entendre la voix des animaux. 

La plume de Frédéric Lenoir peut paraître dure pour certains lecteurs, mais ce qui est certain, c’est qu’elle est empreinte d’un réalisme auquel il me paraît indispensable de se confronter un jour ou l’autre. Elle est également d’une grande douceur, notamment lorsqu’il aborde sa relation avec ses propres animaux. Quelle belle surprise de découvrir au début de son ouvrage la dédicace suivante :

« A la mémoire de Gustave » au-dessus d’un dessin représentant le chien qui l’a accompagné durant une partie de sa vie. 
Afin d’illustrer ce que représente à mon sens le respect des animaux, voici un extrait du bouquin : « Respecter nos proches est relativement facile et nous y trouvons un intérêt évident. Mais respecter les êtres vivants qui sont le plus éloignés de nous, ceux d’une autre espèce, est le signe d’un véritable altruisme, d’une réelle capacité à se soucier d’autrui, et ce de manière totalement désintéressée ». 

L’auteur cite Boris Cyrulnik afin d’illustrer l’évolution des mentalités :

« Plus nous allons développer notre empathie, c’est-à-dire l’aptitude à se représenter les émotions des autres et à s’en préoccuper, conjuguée aux données scientifiques sur les animaux, moins nous pourrons les contraindre, les torturer, les tuer. Cette considération va bouleverser notre système de pensée occidental, et par conséquent nos rapports avec eux, et forcément notre mode de vie ».

Frédéric Lenoir a créé l’association « Ensemble pour les animaux » dont la cause première est de revendiquer la création d’un secrétariat d’Etat à la Condition animale. Une pétition nationale a été lancée dès la publication de ce livre, qu’il est possible de signer sur le site suivant : www.ensemblepourlesanimaux.org ou sur la page Facebook de l’association

Je termine cet article par une phrase toute simple de Gandhi qui fait office de mantra me concernant :

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».

Commentaires

Si vous ne souhaitez pas vous connecter via Facebook, Twitter ou Google +, ni créer un compte Disqus, vous pouvez laisser un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, cliquez sur "Nom" (sous le titre "ou inscrivez-vous sur Disqus") et cochez ensuite "Je préfère publier en tant qu'invité".

Aucun ancien commentaire.

Autres articles disponibles ...

Jen Sincero va vous projeter au-delà de vos peurs et des barrières qui maintiennent la réussite financière hors de votre portée. Dans ce livre, elle s’est inspirée de son histoire personnelle et explique sa propre transformation. Si c’était dans votre tête, ce sera bientôt dans votre poche !

Lire la suite...

Churla est une Indienne descendue des hauts-plateaux boliviens où vit encore ce qui reste du peuple Ayamara. Dès l’âge de sept ans elle fut initiée à l’art traditionnel des kalawayas (chamanes). Elle a également suivi des études de médecine, ce qui est exceptionnel pour une fille de paysans pauvres.

Lire la suite...

Découvrez...