Blog Littéraire - Foutez-vous la paix de Fabrice Midal - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Quel titre !! Alors que j’avais un autre bouquin sous le bras que je m’apprêtais à payer, je me suis arrêtée net en lisant ce titre et je me suis dit intérieurement : toi, je te veux dans ma vie !

Dès les premières pages, Fabrice Midal m’a surprise et mise en Joie. Je n’avais aucune idée des thèmes abordés dans son livre. Je savais uniquement que son auteur était réputé dans le domaine de la méditation. 

Les toutes premières pages annoncent déjà le ton des 180 suivantes : « Je n’applique pas une technique, je ne m’appuie pas sur un mode d’emploi : je médite pour me libérer de toutes les injonctions (…) La méditation telle que je l’entends n’est pas une technique, elle n’est pas un exercice, elle n’a rien de mystérieux : elle est un art de vivre. L’art de se foutre la paix. Je ne prescris rien, je ne fournis pas d’astuces, je ne garantis rien et je ne donne pas de bons points (…) Au fond, on ne médite que si on arrête de chercher à méditer. Si on se débarrasse de l’impératif de devoir réussir quelque chose, d’accomplir quelque chose, de répondre à un objectif. Donc d’être dans l’angoisse de l’échec ».  

Avec une plume franche, quitte à peut-être en choquer certains, Fabrice Midal n’hésite pas à prendre le contre-pied de toutes les « techniques » de méditation qui sont actuellement enseignées. En effet, victime de son succès ces dernières années, la méditation souffre à mon sens de beaucoup de stéréotypes : il faut se mettre en tailleur, faire deux ronds avec le pouce et le majeur de chaque mains, fermer les yeux, rester bien droit sans bouger, faire des « Oooom » à tout va prenant un air concentré pendant au moins une heure. Fabrice Midal, lui, casse tous ces clichés et remet la méditation à sa juste place, c’est-à-dire à celle de la présence à soi, à l’Être. 

Je me suis tout particulièrement retrouvée lorsqu’il a affirmé que « Méditer, ce n’est pas se calmer, c’est entrer en rapport à sa propre vie  (…) La méditation n’est pas l’absence de troubles, mais la capacité d’entrer en rapport, avec patience et douceur, avec l’ensemble de la réalité, y compris avec sa propre rage, avec son chagrin dont on reconnaît ainsi l’existence au lieu de les nier ». 

Comme vous pouvez le constater sur la photo, ce livre est parsemé de post-il. Je me suis également munie d’un stabilo, dont j’ai épuisé l’encre, tant je souhaitais m’approprier le phrasé de Fabrice Midal. Mais l’élément qui m’a le plus parlé est sans aucun doute l’affirmation selon laquelle lorsque l’on médite, on « rentre à la maison ». Car en fait, la méditation c’est s’asseoir et véritablement rentrer chez soi : lorsque dans la pratique de la méditation on peut se dire « là, je suis à la maison », et bien on pourrait rester dans cet espace intérieur pendant des heures et contempler tout notre Être avec amour et bienveillance. 

Je tiens à remercier Fabrice Midal d’être entré dans ma vie et d’avoir prodigué ce conseil de me foutre la paix. Il a su résumer en un seul ouvrage les ressentis que je n’arrivais pas à mettre en mot. Grâce à lui, il m’est dorénavant réalisable d’exprimer en quelques phrases ce que signifie méditer.

Autres articles disponibles ...

Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est de retour, prête à questionner notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la sexualité, à la rationalité. Odile Chabrillac revisite leur histoire, leurs savoirs et leurs pouvoirs, explorant des thèmes du féminin et du développement personnel.

Lire la suite...

Ce livre nous montre que des femmes et des hommes de toutes conditions ont tenté, depuis la nuit des temps, d’adoucir le chagrin des êtres dans le deuil en franchissant pour eux le « pont de l’arc-en-ciel », qui relie notre monde à celui des disparus.

Lire la suite...

Commentaires

Saskia Parein

4/6/2017
/
9:37 pm

Réponse à ANTOINE - Commentaire du 02/06/2017 / 15h16

Je suis ravie qu’il t’ait parlé! On en parlera quand tu l’auras terminé!

ANTOINE

2/6/2017
/
3:16 pm

Incroyable ! Cela fait un moment que la méditation me travaille mais tout ce que j’ai vu jusqu’à présent était beaucoup trop « technique » à mon goût. A lecture de l’extrait de l’auteur je ne peux dire qu’une chose « bingo ». Dans moins d’une semaine il sera chez moi. Merci de partager tes lectures.Bises

Découvrez...