Blog Littéraire - L’au-delà sans peur de Denise Kikou Gilliand - Suivre sa Joie - Saskia Parein
« Lorsqu’un médium ou un guérisseur place l’intention de travailler avec la lumière et l’amour, il aimante une puissance qui n’est autre que l’énergie source ».

Cela faisait de nombreuses fois que je passais devant ce livre dans la librairie dans laquelle j’ai l’habitude d’aller. Mais je n’avais jamais osé franchir le pas de l’acheter… jusqu’à maintenant !

La peur de l’au-delà, elle résonne en moi. Même si j’ai l’habitude d’entrer en lien avec les énergies d’animaux défunts, il y a quelque chose qui m’effraie un peu dans le fait d’entrer en contact avec des personnes décédées.

La force de ce livre est la récolte de témoignages de nombreux médiums, tous convaincus que les « mauvais esprits » n’existent pas, ou du moins qu’ils ne peuvent pas influer sur des personnes ne leur accordant aucun crédit. Leur point de vue sur le sujet est intéressant et permet de se faire sa propre opinion.

Grâce à cet ouvrage, j’ai pu comprendre que :

« la peur de l’au-delà est le produit de l’ignorance, des idées reçues, des croyances religieuses ».

J’ai aussi réalisé que :

« refuser tout contact avec l’au-delà, c’est aussi se couper de nos propres besoins de verticalité et de spiritualité. Comme les animaux, nous obéissons d’abord à notre instinct de survie et oeuvrons à notre bien-être matériel, mais de tout temps, l’humain a eu conscience de sa nature spirituelle. Elle est essentielle, car nous sommes d’abord des âmes avant de devenir des êtres incarnés ».

Denise Kikou Gilliand précise également que :

« lorsque nous parlons des peurs de l’au-delà, nous parlons de la peur de l’inconnu. Quand vous avez peur de l’invisible, vous avez souvent simplement peur de perdre le pouvoir, de perdre le contrôle sur votre propre vie. Avoir le contrôle est une illusion qui rassure ».

Je referme ce livre avec davantage de confiance. Sa lecture m’a sans aucun doute permis de réaliser que ma peur de l’au-delà provenait probablement de l’image véhiculée par les films et la société de manière générale et que c’est grâce à ma propre expérience que je pourrais me faire un avis !

Pour conclure, je cite cette dernière phrase qui résume bien l’idée du livre selon moi :

« Il n’y a rien dans le monde spirituel qui fasse peur. Dans l’au-delà, il n’y a qu’amour inconditionnel ».

Commentaires

Si vous ne souhaitez pas vous connecter via Facebook, Twitter ou Google +, ni créer un compte Disqus, vous pouvez laisser un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, cliquez sur "Nom" (sous le titre "ou inscrivez-vous sur Disqus") et cochez ensuite "Je préfère publier en tant qu'invité".

Aucun ancien commentaire.

Autres articles disponibles ...

Depuis des millénaires en Inde, 4 sagesses sont transmises oralement de génération en génération et aident chacun à vivre en conscience. Derrière leur apparente simplicité se cache en fait un véritable trésor pour celui qui cherche la paix intérieure et l’harmonie.

Lire la suite...

Elle parle d’amour à la télévision mais peine à trouver du sens à sa propre histoire. Dans un café de l’île Saint-Louis, elle croise la route d’une élégante femme mûre qui va lui transmettre ce qu’est l’amour.

Lire la suite...

Découvrez...