Blog Littéraire - Les animaux ne meurent pas de Penelope Smith - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Penelope Smith est à la communication animale ce qu’est William Shakespeare à la littérature anglaise. Il me paraît difficile de s’intéresser sérieusement à ce domaine sans lire un de ses livres. Selon elle « Contacter des animaux décédés et désormais désincarnés fait appel au même processus que communiquer à distance avec des animaux qui vivent encore sur Terre ». 

« Il est toujours difficile de perdre quelqu’un qu’on aime, mais la perte d’un animal nous touche souvent plus profondément que celle d’un être humain. Nos animaux nous deviennent parfois plus chers que nos meilleurs amis humains. Leur amour inconditionnel est accompagné d’une telle présence que leur décès peut laisser un vide profond dans les recoins les plus cachés de notre cœur et de notre âme ». 

Dans son ouvrage, Les animaux ne meurent pas, le passage de nos fidèles compagnons vers l’au-delà, Penelope Smith compile de nombreuses expériences réelles d’animaux passés dans l’au-delà afin de comprendre ce qu’ils ressentent lors de ce moment. Elle explique également comment les contacter une fois qu’ils ont quitté leur enveloppe physique pour embrasser pleinement leur forme spirituelle. 

Il est intéressant d’apprendre par l’intermédiaire de la plume de Penelope Smith que « les craintes humaines de la mort sont contagieuses. Certains animaux redoutent parfois de mourir à cause du chagrin que cela va causer et parce qu’ils se sentent obligés de vivre aussi longtemps que possible, par égard pour leurs maîtres  (…) Vous pouvez communiquer étroitement avec vos animaux de compagnie pour bien comprendre quand l’heure de leur départ est venue. Savoir reconnaître avec justesse quand ils sont prêts à partir vous aidera à être prêt, vous aussi (…) La mort fait partie de la vie (…) Il est naturel de rechercher le meilleur traitement possible pour restaurer la santé d’un animal. Mais si vous acceptez aussi de regarder la mort comme une partie naturelle, profonde et même belle de la vie, l’animal parvient plus facilement à se détendre et, soit à aller mieux, soit à partir en paix (…) Le fait d’honorer la vie et le décès de vos animaux familiers par une cérémonie peut vous mettre en communion profonde avec eux, vous remonter le moral et vous aider à évoluer et à recevoir les incroyables bienfaits de ces animaux ». 

Concernant le contact qu’il est possible d’entretenir avec son animal défunt, elle précise ce qui suit « Demandez à votre animal de vous envoyer des signes de sa présence et soyez ouverts à ceux qui pourraient arriver de façon surprenante (…) N’oubliez pas que votre propre connexion est personnelle et vit dans voter cœur. Vos animaux familiers vous aiment pendant toute la vie et toute la mort. Votre capacité à communiquer avec eux après leur mort n’est que la continuité naturelle de vos échanges pendant leur vie (…) Vous pouvez communiquer avec des membres décédés de votre famille et avec d’autres êtres, humains ou non, même si vous n’êtes pas encore sûr de la méthode. Ouvrez votre cœur pour recevoir une réponse. Laissez votre imagination vous guider (…) Acceptez de les laisser partir, remerciez-les d’avoir fait leur travail et reconnaissez que les missions qui étaient les leurs sur Terre pour cette vie ont été accomplies. Sachant que la mort n’est pas une fin mais un passage, qu’elle fait partie de la croissance et du processus de la vie, vous ne pouvez perdre le contact spirituellement, à moins que vous ne bloquiez vous-même votre propre conscience de la connexion ». 

Pour finir, je citerai le message récolté par une spécialiste en communication animale de Michaela, la chatte défunte de Toni « Vous ne connaissez pas vraiment la joie tant que vous n’avez pas éprouvé le chagrin le plus intense ».

Autres articles disponibles ...

La grâce n’est pas réservée à Mozart : chacun peut y aspirer, pour peut qu’il croie en lui-même et en sa propre musique intérieure. Véritable hymne à l’amour, ce livre nous engage à voir au-delà des chemins tout tracés et nous ouvre à la poésie du monde, au côté subtil de la vie.

Lire la suite...

En musique, les Clés sont nécessaires pour organiser les sons. La Clé d’Être s’applique à la musique de la vie. Elle harmonise ce que vous êtes, avec, inévitablement, vos « fausses notes », commises ou subies. Parce qu’elles n’ont pas cette Clé, de nombreuses personnes ne s’accordent pas la joie.

Lire la suite...

Commentaires

Soyez la première ou le premier à mettre un commentaire !

Découvrez...