Les 4 sagesses indiennes

Blog Littéraire - Les 4 sagesses indiennes de Caroline Frisou - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Je connaissais les 4 accords toltèques, mais ce n’est que récemment que j’ai appris l’existence des 4 sagesses indiennes ! Ces 8 sagesses sont, selon moi, complémentaires, de sorte que les unes n’excluent en aucun cas les autres.

Dans son livre Les 4 sagesses indiennes, Caroline Frisou explique qu’elle applique elle-même ces enseignements dans son quotidien. Elle donne des précisions sur ce que chacune d’elle signifie et les étaye grâce à des témoignages et des rituels pratiques.

1ère sagesse – Quiconque vous rencontrez est la bonne personne

« Chaque individu qui entre dans votre vie y arrive pour une raison singulière (…) Toute rencontre vient en effet toucher quelque chose d’intime : émotions, croyances, désirs ou valeurs. En ce sens, l’autre peut être assimilé à un miroir nous offrant l’opportunité de nous reconnecter à notre unicité, de l’écouter, de la comprendre et de la faire évoluer si nous en éprouvons l’envie ou le besoin (…) »

2ème sagesse – Ce qui arrive est l’unique chose qui pouvait arriver

« Quelque que soient les événements auxquels nous pouvons être confrontés sur notre chemin, ceux-ci n’auraient pu en aucun cas se produire d’une autre manière, pas même dans leurs plus insignifiants détails. Nous pouvons être les personnes les plus organisées, réfléchies et prévoyantes qui soient, néanmoins l’Univers est toujours là, prêt à ajouter son grain de sel, pour nous réaligner sur le chemin que nous devons réellement emprunter à l’instant T, n’en déplaise à notre ego ! (…) Il ne s’agit pas ici de prétendre que tout ce que nous vivons est idyllique et agréable, surtout lorsque le malheur frappe. Il convient simplement de prendre en compte que derrière chaque événement heureux ou délicat se cache un sens, et ce même si notre esprit ou notre ego s’emploie à l’ignorer et que notre compréhension s’en trouve défiée. »

3ème sagesse – Chaque moment est le bon moment

« Tout fait intervient dans notre vie à l’instant exact où il le doit en cohérence avec notre chemin d’incarnation (…) Nous sommes en mesure d’accueillir avec courage et force chacun des événements qui se présente à nous. De composer avec eux. Rien de ce qui se matérialise n’arrive trop tôt, même si cela nous met au défi, nous contrarie ou nous plonge dans un profond désarroi. Le timing de notre existence est le seul qui s’avère juste puisqu’il reflète ce que notre âme est prête à traverser ici et maintenant (…) Car une chose est sûre, rien n’arrive par hasard, que cela soit le fait en lui-même, ou l’époque où il intervient. »

4ème sagesse – Ce qui est terminé est terminé

« Lorsqu’une époque, une relation ou un événement s’achèvent dans notre vie, c’est parce qu’ils n’ont plus d’utilité à en faire partie : ils ont fini de nous enrichir, de nous délivrer leur enseignement, de nous mener là où ils le devaient (…) Il est humain de ressentir un grand soulagement ou une joie intense quand la vie nous donne la possibilité de mettre un point final à une expérience difficile, désagréable. Et lorsque la noirceur se trouve désormais derrière nous, nous pouvons éprouver une délicieuse sensation : celle de retrouver une liberté d’être, d’agir, de redevenir l’artiste de notre vie. »

Avancer avec des lignes directrices me paraît rassurant et nécessaire. Si vous partagez mon avis, je vous conseille vivement la lecture de cet ouvrage !

Laisser un commentaire

Commentaires

Si vous ne souhaitez pas vous connecter via Facebook, Twitter ou Google +, ni créer un compte Disqus, vous pouvez laisser un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, cliquez sur "Nom" (sous le titre "ou inscrivez-vous sur Disqus") et cochez ensuite "Je préfère publier en tant qu'invité".

Aucun ancien commentaire.

Autres articles disponibles ...

Les recherches menées par le Dr Masaru Emoto sont révolutionnaires. Il a découvert que l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants, par exemple merci ou amour, laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige.

Lire la suite...

Après trois ans d’initiation en Mongolie, Corine Sombrun poursuit son apprentissage des rituels chamaniques à Paris. Elle s’interroge sur la nature de ses nouvelles facultés et sur ses responsabilités face à des espoirs parfois démesurés.

Lire la suite...

Découvrez aussi...