Blog Lifestyle - Animaux - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Mon parcours en communication animale

Beaucoup de personnes me demandent comment j’en suis venue à faire de la communication animale. Il peut, en effet, paraître atypique de faire une bonne dizaine d’années d’études aussi rationnelles que le droit pour ensuite proposer ses services en communication animale !

Voici mon histoire !

Ma rencontre avec la communication animale

Je ne fais pas partie des communicatrices qui vous diront « J’ai toujours senti que j’avais quelque chose de spécial avec les animaux et je parle avec eux depuis toute petite ! ».

Alors oui, depuis ma plus tendre enfance, j’adore les animaux et j’ai toujours entretenu un bon contact avec eux, comme beaucoup de personnes d’ailleurs !

Blog Lifestyle - Ma rencontre avec la communication animale - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Je n’ai pas grandi dans une ferme entourée d’animaux, mais en ville. Comme de nombreux enfants, j’ai eu des animaux de compagnie comme un cochon d’Inde, une tortue, des poissons, des oiseaux et un chien. Mais ce n’est que récemment que j’ai pris conscience de la possibilité de transmettre des informations aux animaux et, surtout, d’en recevoir de leur part.

Tout a commencé en 2016, quand ma mère m’a proposé de l’accompagner à un cours de communication animale. A ce stade, je n’avais aucune idée de quoi il s’agissait ! Mais je trouvais l’idée sympa et j’ai donc accepté de tenter l’expérience.

Nous avons effectué cette journée d’introduction ensemble et nous avons adoré ! Ce qui m’a beaucoup plu, c’est que tous les participants avaient capté des informations des animaux avec lesquels nous travaillions, ce qui démontrait non seulement que la méthode fonctionnait, mais que tout à chacun était capable de l’appliquer.

Moi qui étais plus que sceptique avant le cours, j’en suis ressortie convaincue et curieuse d’en apprendre davantage !

Après ce premier cours, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant d’approfondir ce moyen de communication surprenant.

Nous avons donc effectué, ensemble, un stage supplémentaire, et j’ai poursuivi, par la suite, ma formation en communication animale seule.

L’enchaînement des événements

Après mon premier week-end de formation en communication animale, j’ai parlé de mon expérience à mon entourage.

Les réactions ont été variées.

Bien que peu convaincus (je les comprends, j’étais dans le même état d’esprit avant d’entreprendre ma formation !), certains se sont montrés curieux et m’ont demandé d’effectuer une communication avec leur animal « juste pour voir ».

J’étais très contente de pouvoir faire mes expériences en dehors des cours et j’ai donc accepté de faire une communication, puis deux, puis trois, puis quatre… en l’espace de quelques mois, j’avais effectué plusieurs dizaines de communications avec des espèces différentes. Je ne m’attendais absolument pas à un tel engouement et cela était très encourageant !

Le bouche-à-oreille est ensuite allé très vite. Des numéros que je ne connaissais pas sonnaient et les personnes au bout du fil m’expliquaient, par exemple : « Vous avez effectué une communication avec le chien de ma collègue et je souhaite vous confier une communication avec ma jument ! ». Euh ok, pourquoi pas !

Les communications que j’effectuais se sont révélées de plus en plus précises et me prenaient de plus en plus de temps. J’arrivais de mieux en mieux à capter leurs messages et à interpréter leur langage, de sorte que des résultats surprenant sont apparus.

Assez rapidement, j’ai touché à des problématiques variées, telles que le départ en vacances, la maladie, les soucis comportementaux, les mésententes entre plusieurs animaux du même ménage… J’ai également eu des demandes pour les animaux défunts. Chaque communication était une occasion de mettre en pratique mon intuition !

Ma manière d’aborder la communication animale

L’éthique

L’éthique constitue pour moi un pilier. A chaque fois que je me trouve face à une demande de communication, je me rattache à elle.

A titre d’exemple :

  • je n’effectue aucune communication avec un animal sans l’accord de son gardien
  • je n’entre en contact avec un animal que si celui-ci est d’accord sur le principe d’une communication
  • si l’animal est d’accord sur le principe de la communication, mais ne souhaite pas répondre à une question précise, je respecte son choix et ne le force pas à me répondre
  • je ne donne jamais d’ordre à un animal avec lequel je communique, mais lui explique plutôt les conséquences de son comportement et lui conseille de modifier sa manière de faire afin d’entretenir des relations harmonieuses avec son entourage

L’accompagnement des animaux, mais également de leur gardien

Avec le recul, je peux affirmer que mes communications aident les animaux dans des thématiques qui les concernent directement (par exemple, lorsque des questions touchent à leur nourriture ou sont en relation avec la compréhension d’un comportement spécifique…), mais accompagnent également leur gardien.

En effet, selon ma manière d’aborder la vie, les animaux choisissent leur famille, car ils ont quelque chose à apporter aux personnes qui la composent. Les communications avec ceux-ci permettent de mettre en lumière leur mission auprès de leur gardien. Dans ce sens, mes communications sont aussi axées sur le développement personnel du gardien.

Les questions récurrentes qui me sont posées

  • Comment une personne aussi rationnelle que toi peut-elle être convaincue de parler aux animaux?

    Comme je l’ai souligné, j’étais moi-même très sceptique au début. Les informations que je récoltais auprès des animaux faisaient toutefois sens auprès de leurs gardiens. Puisque je ne connaissais personnellement ni ceux-ci, ni leurs compagnons, les renseignements récoltés ne pouvaient, justement, provenir que de ces derniers.

    C’est dès lors grâce aux retours des gardiens sur mes communications que j’ai pu nourrir la confiance en moi et le fait que je suis un intermédiaire entre ceux-ci et leurs compagnons.
  • Est-ce que tout à chacun peut faire de la communication animale ou faut-il un don particulier pour rentrer en contact avec les animaux?

    Je suis convaincue que tout le monde peut entrer en contact avec les animaux. Comme dans toute activité, certains auront davantage de faciliter à communiquer avec eux, ce qui est, à mon sens, une forme de don.

    J’encourage chaque personne attirée par la communication animale à s’inscrire à des cours pour se faire sa propre idée.  Peut-être qu’une vocation naîtra, comme dans mon cas !
  • Est-ce que tu parles avec ton chat?

    Oui ! Même si cela a été difficile au début, car je suis naturellement parasitée par les informations que je connais à son sujet, j’arrive désormais à limiter mes projections sur elle et à faire abstraction de mon mental.

    Toutefois, je pense que si je me trouve dans une situation émotionnellement prenante avec elle, je n’hésiterai pas à faire appel à un communicateur neutre pour davantage d’objectivité.
  • Est-ce que tu parles constamment avec tous les animaux que tu croises?

    Non ! Lorsque je me balade en ville ou en forêt, je ne suis pas constamment aux aguets pour capter des informations de chaque animal que je croise.

    Je m’ouvre surtout aux animaux lorsque j’ai obtenu l’accord de leur gardien.

    A quelques reprises, j’ai capté des informations spontanées des animaux sans être à proprement parler en train de faire une communication avec eux, mais ce genre de situations reste occasionnel et cela me convient très bien !

Le mot de la fin

Les animaux ont tellement de choses à nous apprendre sur la vie, sur eux et sur nous-même, qu’il serait dommage de ne pas entrer en contact avec eux !

Ce n’est pas parce qu’ils ne parlent pas le même langage que nous qu’ils ne sont pas à même de nous transmettre des informations. Faites-en vous-même l’expérience !

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Cette magnifique photo a été prise par le talentueux Gregory Takatch. Si vous souhaitez en connaître plus sur son travail, n’hésitez pas à consulter sa page Instagram !

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Commentaires

Saskia

17/10/2018
/
8:58 am

Réponse à Céline - Doglight - Commentaire du 13/10/2018 / 11h29

Merci à toi Céline pour ce commentaire qui m'a beaucoup touché! Entre amoureux des animaux, on se comprend 😉

Céline - Doglight

13/10/2018
/
11:29 am

Bravo pour tout ce chemin parcouru. Lors de notre rencontre pour l'atelier sur l'animal Totem on a vraiment senti ta connexion incroyable avec les animaux. Merci pour tous ces partages.

Autres articles disponibles ...

Je porte presque tous les jours du mascara. Mais hors de question d’avoir des cils abîmés et cassants à cause des produits chimiques qui composent mon mascara ! J’ai donc décidé de concocter un mélange d’huiles végétales afin d’obtenir un booster de cils le plus naturel et le plus efficace possible.

Lire la suite...

Je ne vais pas vous énumérer ici toutes les incohérences agroalimentaires et les abus de l’industrie de masse. Je ne vais pas non plus vous illustrer mes propos par des photos choquantes d’animaux en souffrance. Je vais simplement vous résumer mon parcours afin de faire émerger chez certains une graine de réflexion.

Lire la suite...

Découvrez...