Blog Lifestyle - Escapades en Suisse et ailleurs - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion...

Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

En septembre 2017, mon copain et moi sommes partis une semaine à l’île Maurice et une semaine à l’île de la Réunion. Nous avions beaucoup entendu parler de ces deux archipels, très différents l’un de l’autre, et souhaitions nous faire notre propre avis à leur sujet. Ces îles étant séparées de 45 minutes de vol, nous trouvions dommage de partir aussi loin pour n’en visiter qu’une. 

Contrairement à l’itinéraire ordinaire, nous avons commencé par l’île Maurice et terminé par l’île de la Réunion. La plupart des personnes commencent en effet d’abord par les randonnées extrêmes de la Réunion, pour ensuite terminer sur une plage mauricienne à siroter une noix de coco fraîche en se remémorant ces instants de sport absolu.

Avec quelle(s) compagnie(s) voyager ?

Genève-Paris, aller-retour

Nous avons voyagé avec Air France pour l’aller et le retour. Ce vol a duré environ une heure et était plutôt agréable. 

Paris-île Maurice

Nous avons voyagé avec Air Mauritus. 

Le vol « aller » n’était clairement pas adapté à un vol long courrier pour deux raisons. D’une part, la taille de l’écran télé individuel était minuscule et il était impossible de choisir son programme. Il nous fallait « chopper » le film au bon moment, sinon nous loupions une partie et impossible de le comprendre. D’autre part, les sièges n’étaient pas des plus confortables. Par contre, le personnel était très sympathique. Nous avions commandé des menus végétariens qui étaient très bons et nous avons été servis avant les autres. 

Je partage avec vous une petite astuce. A l’aéroport de l’île Maurice, après avoir récupéré vos valises, il vous est possible de faire le change. Il y a plusieurs bureaux de change qui essayent tous d’attirer votre attention, mais grosso modo, ils pratiquent tous le même taux donc ne vous prenez pas la tête et allez à celui qui vous parle le plus.

Ile Maurice-île de la Réunion, aller-retour

Pour le vol île Maurice-île de la Réunion, aller-retour (oui, nous avons transité par l’île Maurice au retour car l’offre de nos vols était plus avantageuse ainsi), nous avons volé avec un avion à hélice (!!) d’Air Mauritius qui allait parfaitement bien. Nous avons été toutefois surpris lorsqu’une hôtesse de l’air a pulvérisé un flacon entier d’insecticide avant le décollage… cette mesure était probablement utile mais Dieu sait la toxicité du produit, qui plus est dans un environnement confiné…

Ile Maurice-Paris

Quant au vol île Maurice-Paris, nous avions cette fois-ci un avion de la compagnie Air Mauritius plus adapté que le vol « aller » et tout s’est déroulé pour le mieux !

A quelle période se rendre à l’île Maurice ?

C’est simple, à l’île Maurice et à l’île de la Réunion, il n’y a que deux saisons : l’hiver (de mai à novembre) et l’été (de décembre à avril).

Si durant l’hiver le temps est plus sec et frais, nous avons néanmoins décidé de partir en septembre, soit vers la fin de l’hiver. En effet, avec ma peau de rousse, cette saison me convient mieux. Mais qu’on soit clair, notre guide de l’île Maurice était enrhumé alors qu’il faisait environ 26 degrés et lorsque je lui ai demandé de quoi il souffrait, il m’a répondu « D’un rhube ! Il fait froid en ce moment, c’est l’hiver !! ». No comment.

Ile Maurice

L'îles Maurice - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

J’ai la chance de connaître une grande amatrice de l’île Maurice, qui s’y rend chaque mois de décembre depuis des dizaines d’années. Ses précieux conseils ont donc été ceux d’une quasi-locale et je lui en suis très reconnaissante.

Dans quelle région de l’île Maurice loger ?

Vous aurez autant d’avis à ce propos que de voyageurs. Nous concernant, nous avons décidé d’avoir notre point de chute dans le nord, à Grand Baie. Mais peu importe votre choix, la traversée de l’île du nord au sud est d’environ une heure en voiture.

Nous avons résidé dans un appartement-hôtel appelé le Grand Bay Suites. Il s’agit d’une résidence à cinq minutes à pied du centre. Nous aimions l’idée de loger dans un appartement, moins touristique et moins onéreux qu’un hôtel. Nous sommes restés environ sept nuits dans notre studio et nous avons été ravis ! 

La résidence possède une piscine avec un peu de verdure tout autour. L’appartement se compose d’un coin chambre à coucher avec lit double et télé, d’un coin salon avec un grand canapé, d’une cuisine agencée et d’une salle de bain. Le ménage dans le studio était fait tous les jours, tout comme le lit et les serviettes de bain étaient changées également chaque matin. Lorsque vous réservez, je vous conseille de préciser que vous souhaitez avoir une chambre qui ne donne pas directement sur la grande route car sinon vous risquez d’entendre les voitures toute la nuit. 

La résidence se trouve proche d’un petit supermarché (Store 2000) qui nous a bien dépanné pour les petits déjeuners et les apéros que nous prenions sur la terrasse de notre studio. 

Il y a des gardiens qui se relaient 24h/24 et qui sont très sympas ! Cela a été un point important pour nous et je pense que sans gardien, nous n’aurions pas choisi cette résidence.

Quelles activités faire sur l’île Maurice ?

Notre guide nous a proposé plusieurs itinéraires et nous avons pu choisir ceux qui nous convenaient le mieux.

Voici un échantillon de nos visites


Marché de Port-Louis - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Marché de Port-Louis

Un magasin du Marché de Port-Louis - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Marché de Port-Louis

Parc National des Gorges de la Rivière Noire - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Parc National des Gorges de la Rivière Noire

Un Singe du Parc National des Gorges de la Rivière Noire - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍‍Parc National des Gorges de la Rivière Noire

Le jardin botanique de Pamplemousse - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Le jardin botanique de Pamplemousse

A travers le jardin botanique de Pamplemousse - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍‍Le jardin botanique de Pamplemousse

Chamarel, terre des sept couleurs - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Chamarel, terre des sept couleurs

Les ananas rose de Chamarel - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Sur le chemin pour arriver à la terre des sept couleurs, nous avons croisé des ananas… roses !!

Le rocher de cristal, Le Morne - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Le rocher de cristal, Le Morne

Ilot Gabriel, nous avons été emmenés sur cette petite île avec un catamaran durant toute la journée et avons mangé à la Robinson Crusoé, servis sous une petite paillote :

Ilot Gabriel - En catamaran - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Ilot Gabriel - En catamaran

Ilot Gabriel - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Ilot Gabriel

Mon copain en a profité pour faire du kite surf à Anse la Raie. L’école de kite lui a tout à fait convenu :

Kite Surf - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Parc animalier Casela. Nous avons fait la marche avec les lions en liberté. Clairement, une des expériences les plus dingues de notre vie !

En promenade au Parc Animalier Casela - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

En promenade au Parc Animalier Casela - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Grand Bassin au Parc Animalier Casela - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Grand Bassin

Aide aux animaux

L’ONG « Second Chance Animal Rescue » fait un travail extraordinaire sur cette île. En effet, malheureusement, beaucoup de chats et de chiens sont voués à leur triste sort dans la rue. Les mauriciens n’adoptant pas ces animaux, ils naissent et meurent dans la rue.

Second Chance Animal Rescue - Île Maurice - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Atteints de maladies, victimes d’accidents et/ou de maltraitance et à la recherche constante de nourriture, cette ONG leur vient en aide grâce à son président Sameer Golam. Campagnes de stérilisation/castration, traitements des maladies et des blessures, sauvetages en tout genre pour offrir un minimum de dignité à ces animaux, voici quelques unes de ses actions.

Si vous vous rendez à l’île Maurice, pensez à enregistrer le numéro de l’ONG sur votre téléphone et à l’appeler si vous voyez des animaux en détresse : +230 5752 8668

Retrouvez leur page Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/scarmauritius/

Ce que nous avons apprécié à l'île Maurice - Grand Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Ce que nous avons apprécié

Tout d’abord, les paysages de carte postale dans lesquels nous avons vécu pendant sept jours sont à couper le souffle ! Les plages de sable fin, l’eau translucide, les palmiers… Nous avons été servis ! 

La nourriture était à tomber, tout comme les jus de fruits. L’île possède beaucoup de restaurants différents (chinois, créoles, indiens…). Il y en a donc pour tous les goûts ! 

La vie sur place n’est pas chère du tout comparé à la Suisse, ce qui nous a donné une certaine liberté, comme aller aux restaurants plusieurs fois par jours et tous les jours. Nous avons aussi pu faire appel à un guide qui nous emmenait dans les endroits qui nous intéressaient et attendait que nous terminions notre visite pour nous transporter ailleurs. Un véritable chauffeur privé à moindre coût. 

L’île Maurice est clairement un endroit pour ceux qui aiment découvrir les fonds marins et lézarder sur une plage avec un bon cocktail. Pour les adeptes du farniente et de la plongée, c’est donc une destination de rêve !

Ce que nous avons le moins aimé

Souvent, trop souvent, les chauffeurs de taxi klaxonnaient en croisant notre chemin afin d’attirer notre attention et nous demander si nous avions besoin d’un chauffeur. Si je comprends la nécessité pour ces professionnels de la route d’avoir des clients, il étaient néanmoins trop insistants à notre goût, ce qui avait plutôt pour conséquence de nous faire fuir. 

Toujours dans le même registre, les habitant locaux profitaient du manque de connaissance des touristes sur le coût de la vie pour gonfler les prix et, parfois, nous avions eu l’impression d’avoir été pris pour des imbéciles. 

Une visite nous a tout particulièrement choquée et, nous pouvons l’avouer, a gâché une journée entière de notre séjour. Cette activité, c’était la découverte des dauphins sauvages en plein Océan Indien. Nous avons constaté, trop tard, qu’il y avait les prestataires de service qui respectaient le bien-être des animaux et… les autres. Cette sortie nous avait été vendue comme une des expériences les plus incroyables de notre vie. Notre guide nous avait certifié que nous le regretterions si nous n’y participions pas… Je vous laisse deviner quel type de prestataires nous a pris en charge… Pour imager : vous vous retrouvez sur un bateau à moteur rapide, petit et surtout saturé de touristes chinois et allemands. Et la commence une triste poursuite effrénée des dauphins, entourée d’une autre trentaine de bateaux à moteur comme le nôtre, avec des capitaines qui hurlaient « Jump Jump !!! Jump !!!  » aux touristes qui se jetaient à l’eau, masques et tubas sur leur tête. C’était pathétique… Evidemment les dauphins avaient le temps de s’enfuir entre-temps et les bateaux repartaient de plus belle à leur poursuite. C’était très gênant pour nous. Alors si vous envisagez de participer à une telle activité, renseignez-vous soigneusement afin de choisir des compagnies avec un minimum de conscience.

Mon petit conseil en plus

Dans le supermarché « Super U », il vous est possible d’acheter une carte SIM vous permettant de passer des appels et de surfer sur internet pour trois fois rien. Cette carte m’a été assez utile, rien que pour appeler un restaurant ou échanger des SMS avec les personnes qui nous prenaient en charge durant la journée. Alors, pensez à amener avec vous un téléphone en plus afin d’y insérer la carte mauricienne sans vous soucier d’exploser votre abonnement !

Île de la Réunion

Après les paysages de carte postale de l’île Maurice, direction l’île de la Réunion !

Dans quelle région de l’île de la Réunion loger ?

Nous avons choisi de loger à Saint-Pierre car j’avais lu quelque part que cette ville était sympathique. En plus, tous les samedis matin, se déroule un marché en plein air magnifique qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte ! 

En effet, nous n’avons pas été déçu en le découvrant ! Gousses de vanille, eau de coco fraîche, paniers artisanaux, fruits et légumes frais. Ce marché était haut en couleurs et en odeurs !

Gousse de vanille - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Gousses de vanille du Marché de Saint-Pierre

Nous avons résidé dans l’hôtel quatre étoiles Villa Delisle. Après une semaine dans un appart-hôtel à l’île Maurice, nous avions décidé de nous faire plaisir dans un hôtel comportant un spa. Notre chambre était très grande et décorée avec goût et comportait un balcon donnant directement sur la piscine. De manière générale, cet hôtel nous a tout à fait convenu. Il possède également un parking privé qui nous a permis de parquer gratuitement notre voiture de location. Nous avons particulièrement apprécié pouvoir commander la veille au soir les petits déjeuners servis en chambre à 4 heures du matin quand nous avions décidé de partir tôt à la conquête du Piton de la Fournaise. Mais le grand « plus » de cet hôtel est qu’il se trouve à quelques mètres seulement du bord de l’océan indien et qu’il est possible, depuis ce spot, d’observer des baleines depuis la digue !

Comment se déplacer à l’île de la Réunion ?

Pour nos déplacements, contrairement à l’île Maurice, où nous faisions appel aux services d’un guide privé, nous avons loué une petite Hyundai i-10 à l’aéroport. Puisque nous nous trouvions en France et que le mode de conduite était le même qu’en Suisse (contrairement à l’île Maurice), nous avons opté pour cette option. Mais a posteriori, je vous conseille vivement de louer une voiture beaucoup plus puissante que la nôtre car nous n’avons, par exemple, pas pu accéder à certains endroits tels que les Cascades de Langevin, et à d’autres endroits, même si la voiture a tenu le coup, elle nous a donné quelques frayeurs comme au Piton de la Fournaise. 

Nous sommes passés par la compagnie de location de voiture Rentîles qui s’est avérée tout à fait correcte. Leurs prix étaient moindres comparés à d’autres compagnies plus connues et tout s’est déroulé comme prévu.

Quelles activités faire à l’île de la Réunion ?

Alors là… je ne peux que vous encourager à acheter un guide des randonnées possibles à l’île de la Réunion, comme celui-ci. Il est très pratique car les randonnées sont classées par difficultés. Il renseigne aussi bien sur le temps de marche que sur le dénivelé, la distance et l’itinéraire à suivre.

Les plus belles Randonnées de la Réunion - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Nous sommes plutôt sportifs, mais puisque l’île de la Réunion est connue pour ses randonnées plutôt extrêmes et que nous étions tout de même en vacances, nous avons décidés d’en faire deux et de visiter le reste de l’île en hélicoptère.  

La première randonnée était celle nous menant aux Cascades de Langevin. Celles-ci sont connues comme étant les plus belles de l’île et nous ne souhaitions pas quitter la Réunion sans les admirer. Bon, je dois quand même vous prévenir… pour y accéder, il y a une des pentes les plus raides du monde je pense ! Tellement raide que notre petite voiture de location n’a pas réussi à la monter… Nous avons donc dû faire de l’auto-stop mais heureusement, nous sommes tombés sur trois jeunes de notre âge très sympas !

Les cascades de Langevin - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
‍Voici les cascades de Langevin

La deuxième randonnée que nous avons faite est l’ascension du Piton de la Fournaise ! Ce volcan est l’un des plus actifs de la planète et culmine à 2’480 mètres d’altitude. Son ascension fait partie des randonnées incontournables de l’île. On nous avait conseillé de commencer l’ascension très tôt le matin afin d’avoir une chance de voir le volcan sans nuage. Réveillés à 4 heures du matin, nous sommes arrivés sur le parking pour le départ de l’ascension vers 6 heures. Plus nous nous rapprochions du parking, plus nous avions le souffle coupé. En effet, le paysage se transforme littéralement et la végétation laisse d’un coup, la place à un environnement lunaire assez incroyable ! Pendant peut-être 15 secondes, nous avons même eu une sorte de choc visuel accompagné d’une légère peur (mais je pense que c’est parce que nous n’avions encore jamais été confrontés à un tel environnement). Pour l’accès au parking, gardez en tête que les 100 derniers mètres sont… comment dire… « difficilement praticables »  ! Notre voiture était un petit format et nous avons roulé pendant 10 minutes sur un terrain rempli d’énormes trous. On se croyait dans un safari, c’était assez épic ! Mais on y est arrivé !

Terre Volcanique - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Je dois l’avouer, l’ascension était loin d’être facile !! Pour une raison toute simple. Si le dénivelé n’est pas énorme par rapport à d’autres randonnées (seulement 500 mètres), la difficulté réside sans aucun doute dans la qualité du terrain. Ou plutôt, dans son absence de qualité… puisqu’en réalité, pendant 5 heures, nous avons marché sur de la lave séchée, ce qui avait pour conséquence que les pierres volcaniques roulaient sous nos chaussures. Alors je vous préviens : prenez des chaussures de marche adaptées, donc montantes. J’avais des chaussures de treck, mais malheureusement, pas montantes et mes chevilles m’en ont voulu…

Randonnées mémorable sur l'île de la Réunion - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Mais après 2 heures et demi de montée (dans un univers époustouflant), nos efforts ont payé et nous avons pu admirer le magnifique cratère :

Centre du cratère - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Une fois les deux randonnées effectuées, direction l’héliport pour admirer le reste de l’île sans effort ! Nous avions réservé un vol avec la compagnie Corail hélicoptères. Le tour choisi était « L’excellence » et durait 55 minutes. Nous avions beaucoup hésité à choisir ce tour en raison de son coût mais finalement, nous n’avons absolument pas regretté ! C’était le tour en hélicoptère le plus dingue de toute notre vie ! Non seulement l’itinéraire était incroyable et les paysages à couper le souffle mais les hélicoptères étaient à la pointe de la modernité, avec une vue à 360° (pour autant que l’on soit assis à l’avant, comme c’était mon cas !). C’était impressionnant de frôler à cette hauteur les Cascades du Trou de Fer.

Vol en hélicoptère - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Le Piton de la Fournaise - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein
Le Piton de la Fournaise vu de l'hélicoptère

Mis à part les randonnées, nous sommes partis deux fois en mer admirer les cétacés. Mon copain avait un rêve, celui d’admirer les baleines. Et comme vous pouvez le constater, nous n’avons pas été déçus ! L’année 2017 était apparemment exceptionnelle s’agissant de l’observation des baleines, quelle chance nous avons eu !

Les dauphins - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Les baleines - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Une famille baleine - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Il est aussi possible d’admirer les baleines depuis plusieurs points de vue, dont le Cap la Houssaye :

Les pêcheurs de l'îles de la Réunion - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

L’île de la Réunion est dangereuse en raison des attaques de requins très fréquentes. Mais cela ne nous a pas empêché de profiter de ses splendides plages comme celle de l’Ermitage :

Plage de l’Ermitage - Le duo de choc ! L’île Maurice et l’île de la Réunion - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Il y a d’ailleurs sur celle-ci un restaurant que nous avons adoré tant par la qualité de ses plats que par sa situation idyllique sur la plage, le K’banon.

Mon petit conseil en plus

Dès notre premier jour sur l’île, le groupe de jeune qui nous avait pris en charge en auto-stop nous a donné le meilleur conseil de tout notre séjour : effectuer les activités le matin, car dès midi, il pleut dans certaines régions de l’île. Effectivement, à midi pile (je ne rigole pas) il pleuvait au Piton de la Fournaise. Heureusement que nous étions déjà arrivés au bout ! Mais je peux vous dire que si j’avais dû grimper ou descendre sur de la lave séchée dans ces conditions, je me serais mise en boule dans un coin et j’aurais appelé directement un hélicoptère de secours.

Conclusion

Ce voyage fût une expérience inoubliable et formidable, riche en belles émotions.

Nous sommes partis durant deux semaines, et sommes revenus avec le sentiment d’être partis durant deux mois ! 

Et vous, êtes-vous déjà partis dans l’une de ces destinations ? Ou souhaitez-vous vous y rendre ?

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Ces magnifiques photos ont été prises par le talentueux Gregory Takatch. Si vous souhaitez en connaître plus sur son travail, n’hésitez pas à consulter sa page Instagram !

Autres articles disponibles ...

En avril 2017, mon copain et moi avons découvert une offre sur le site de Qsport proposant un séjour d’une semaine à Fuerteventura au sein d’un camp zen organisé par LaOla. Le prix était très attractif puisque pour Fr. 888.- par personne, nous avons pu profiter d’une panoplie d’activités dans un cadre idyllique !

Lire la suite...

Les premières fois que j’ai entendu parler des boules de poils, je croyais que le chat régurgitait des boules comme celles que l’on voit dans le far west… Ces amas de brindilles emportés par le vent qui roulent dans des paysages désertiques. Mais non… Il s’agit plutôt de la bile dans laquelle il y a des poils…

Lire la suite...

Commentaires

Saskia Parein

5/7/2018
/
9:43 am

Coucou Céline! 

Merci pour ton commentaire! Je suis contente de savoir que mon article t’est utile pour organiser ton séjour à l’île Maurice 😃 

Le chauffeur de taxi tient une page Facebook qui s’appelle « Les vacances du routard ». Tu y trouveras toutes les infos pour le contacter! Si tu n’as pas Facebook ou que tu souhaites davantage d’infos sur ce qu’il propose (tours différents de l’île selon tes préférences et prix), n’hésite pas à m’écrire un mail! Je t’envoie avec plaisir des précisions! 

Passe de belles vacances! 🏝

Céline DF

4/7/2018
/
10:08 pm

Coucou! 

Merci pour ton article qui m'aide bien à organiser mon voyage à l'Ile Maurice dans une semaine :) J'avais une petite question, quel a été ce chauffeur de taxi qui vous emmenait partout et vous attendait ? Ca me serait certainement très utile ! 

Merci beaucouuuup!

Découvrez...