Blog Lifestyle - Alimentation - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Quand j’ai osé devenir végétalienne et osé ne plus l’être

Rien ne me prédestinait à ne plus consommer de viande. En effet, chez moi il y avait toujours de la viande servie aux repas, toute ma famille est carnivore et, en plus, j’avais quelques pêché mignons tels les ribs sauce barbecue et surtout les croissants au jambon.

Depuis toute petite néanmoins, j’ai toujours préféré manger des céréales et des légumineuses. D’ailleurs, je voue un véritable culte aux lentilles, pois chiches et aux haricots rouges.

Je ne vais pas vous énumérer ici toutes les incohérences agroalimentaires et les abus de l’industrie de masse. Je ne vais pas non plus vous illustrer mes propos par des photos choquantes d’animaux en souffrance. Je vais simplement vous résumer mon parcours, afin, peut-être, de faire émerger chez certains une graine de réflexion.

Blog Lifestyle - Devenir végétalienne - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Le déclic

Un jour de février 2016, je me baladais sur Internet. Je suis tombée sur le compte d’une youtubeuse végétalienne qui partageait son expérience.

Dans son article, elle avait posté cette vidéo intitulée « Earthlings ».

D’ordinaire, lorsque je tombais sur des vidéos de maltraitance animale à la télévision, je changeais de chaîne ou fermais les yeux prétextant que je ne voulais pas voir ces abominations. J’étais en plein déni. Mais ce jour-la, je les ai laissés bien ouverts et me suis rendue compte de l’horreur que subit le règne animal.

J’ai donc regardé, pendant une heure et trente-cinq minutes, des scènes que je ne pourrais plus jamais effacer de ma mémoire. Pendant que les larmes coulaient sur mes joues, je me suis jurée de mettre à l’avenir plus de conscience dans mes repas.

Mes expériences dans différents régimes alimentaires

Pendant un peu plus d’une année, j’ai été végétalienne. Pour moi, quand on prend une décision, on la prend jusqu’au bout ! J’ai donc éliminé la viande, le poisson, les œufs, le beurre, le fromage… tous les aliments d’origine animale. Je faisais le plus attention possible. Ainsi, j’étais parfaitement cohérente et ma conscience me félicitait.

Blog Lifestyle - Mes expériences dans différents régimes alimentaires - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Mais si ma conscience se portait bien, mon corps en a décidé autrement. J’étais régulièrement carencée en fer. En effet, celui-ci ne disposait, par exemple, pas des protéines des blancs d’œufs, conalbumines, dont la fonction est de fixer le fer. J’avais également de subites envies de poisson, ce qui pour moi signifiait qu’il me manquait aussi des oméga3.

Je ne dis pas qu’un tel régime est impossible. Il faut cependant, à mon avis, être parfaitement renseigné sur la manière de l’appliquer quotidiennement afin d’éviter au maximum les carences et être pleinement investi dans une telle démarche. Je profite dès lors de cet article pour féliciter tous les végétaliens dont la santé se porte bien. Pour moi, vous êtes un exemple !

Après une année et demi de végétalisme, j’ai décidé de faire passer ma santé et mes envies en premier. Selon moi, vivre dans la frustration n’a aucun sens. J’ai donc négocié durant plusieurs jours avec ma conscience et j’ai commencé à réintégrer de petits poissons dans mon alimentation, comme les sardines et les truites. Je mange également des œufs (provenant d’une ferme de la région, bio et utilisant de l’énergie solaire pour fonctionner) et si du beurre ou des traces de lait trainent dans certains aliments, je fais l’impasse si j’ai vraiment envie de les goûter.

Blog Lifestyle - Besoin d'Oméga3 - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Aujourd’hui, bien que je sois en accord avec mon choix, je suis encore parfois mal à l’aise lorsque je mange des poissons ou des crustacés. Par contre, s’agissant de la viande, j’en suis dégoutée et ne peux absolument pas envisager d’en ingérer.

Conclusion

Deux points importants pour moi que je souhaite souligner dans cet article :

  • Cela ne sert à rien de vouloir imposer nos choix aux autres. A aucun moment je n’ai essayé et ni n’essaye de « convertir » quiconque. Chacun agit selon sa propre conscience. Je suis convaincue que les choses ne pourront changer que lorsque l’impulsion viendra spontanément des personnes intéressées. Tout au plus, j’explique ma démarche lorsque des personnes m’interrogent. Mais à aucun moment je ne juge les personnes qui mangent de la viande ou tente de les culpabiliser.
  • La frustration est l’indication que quelque chose n’est pas aligné en nous, que ce soit du point de vue physique ou psychique. Dans mon cas, les œufs et le poisson me manquaient. Je me suis donc écoutée et ai fait les choix les plus justes pour moi.

Et vous, que pensez-vous des différents régimes alimentaires ?

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans
Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Commentaires

Soyez la première ou le premier à mettre un commentaire !

Autres articles disponibles ...

Je porte presque tous les jours du mascara. Mais hors de question d’avoir des cils abîmés et cassants à cause des produits chimiques qui composent mon mascara ! J’ai donc décidé de concocter un mélange d’huiles végétales afin d’obtenir un booster de cils le plus naturel et le plus efficace possible.

Lire la suite...

Deux fois par année, je m’octroie une cure au jus de bouleau. Une fois à l’arrivée du printemps et une fois pour préparer l’autonome. Pourquoi à ces périodes ? Car le jus de bouleau permet au corps de mieux s'acclimater aux changements de température.

Lire la suite...

Découvrez...