« Dans les liens singuliers, il existe un supplément d’âme dont la vibration puissante transcende tout, nous bouleverse et nous dépasse. »

Caroline Frisou, Les 4 sagesses indiennes

Ne vous est-il jamais arrivé de vous sentir en confiance et à l’aise avec une personne, alors que vous ne la connaissez que depuis très peu de temps ou que vous veniez de la rencontrer ?

Pour ma part, j’ai réalisé que certaines personnes me paraissaient familières dans ce qu’elles dégageaient, alors que je ne les connaissais pas ou peu. Le contact s’est établi naturellement et a été tout de suite agréable, comme si nous nous connaissions depuis de nombreuses années et que nous avions vécu beaucoup de choses ensemble.

Ces ressentis, je les ai vécus avec mon copain Greg (à gauche) et mon meilleur ami Jean-Léonard (à droite) ❤️

Blog Développement Personnel - Des Amitiés Fortes - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Voici ce que je ressens lors d’une rencontre avec des personnes particulières :

  • L’impression de les connaître depuis de nombreuses années
  • Un sentiment très agréable à leur contact (aucun sentiment de malaise) qui ressemble à de la confiance
  • Une énergie similaire à la mienne
  • Le fait de partager un regard identique sur la vie dans son ensemble
  • Une compréhension de ce qu’elles me disent bien avant qu’elles terminent leurs phrases
  • La liberté de pouvoir être, en leur présence, pleinement moi-même sans être jugée
  • Beaucoup de joie avant chaque moment que je passe avec elles !

Famille d’âmes, vie antérieure commune, âmes sœurs… peu importe !

Blog Développement Personnel - Famille d’âmes, vie antérieure commune, âmes sœurs… peu importe ! - Suivre sa Joie - Saskia Parein
« Dans ces réincarnations, vous croisez de nouvelles âmes, mais aussi celles que vous connaissez déjà, celles que vous aimez depuis l’éternité. La mort ne sépare pas, elle réunit. C’est pour cette raison que vous pouvez avoir de grandes connivences très instinctives avec certaines personnes ».

Sabrina Philippe, Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

Voici le paragraphe spiritualité !

Certains vous diront que vous faites partie de la même « famille d’âmes » que cette fameuse personne avec qui vous filez la parfaite amitié ou le parfait amour. Cette notion est largement reprise sur les blogs spécialisés et dans la littérature. Il existerait cinq grandes familles selon Bianca Gaia.

D’autres vous expliqueront que vous avez vécu une vie antérieure avec cette personne, raison pour laquelle vous la sentez proche de vous.

D’autres encore vous préciseront que vous êtes des âmes sœurs ou des « flammes jumelles ».

Je ne sais pas si ce contact privilégié que nous avons avec des personnes précises signifie automatiquement que nous appartenons tous deux à la même « famille d’âmes » ou que nous avons, par exemple, déjà vécu une vie antérieure ensemble (ou les deux !). J’imagine que tout dépend de nos croyances et qu’il existe autant de manière d’envisager la chose que de personnes sur terre, c’est-à-dire beaucoup !

Ce qui compte, selon ma vision des choses, est de nourrir cette relation. Une telle rencontre peut impressionner, voire faire peur. Nous pouvons même arriver au point de nous dire que nous ne méritons pas qu’une telle personne fasse partie de notre vie. Mais si la rencontre a lieu, c’est forcément pour une raison !

Tant d’entre nous restent dans des relations toxiques, tout en ayant conscience de leur nature peu bienveillante. Dans ce genre de situations, le courage est de se défaire d’une telle relation pour ressentir la joie d’un vrai échange, basé sur la complicité et l’amour ! Les liens enrichissant existent bel et bien, même si vous en doutez peut être.

Une rencontre évidente avec un animal

Blog Développement Personnel - Une rencontre évidente avec un animal - Suivre sa Joie - Saskia Parein

Ce qui est expliqué plus haut peut, en partie, être transposé dans la relation que nous entretenons avec un animal.

De nombreux gardiens  pour lesquels j’ai effectué une communication animale intuitive me confient que la rencontre avec leur compagnon a été d’une évidence incroyable et que, bien qu’ayant déjà partagé leur vie avec d’autres animaux, ils ressentent quelque chose de particulier avec celui-ci en particulier.

Là aussi, famille d’âmes ? Vie antérieure partagée ? Who knows !

Quand vous sentez une affinité avec un animal que vous ne connaissez pas, adoptez-le !

Conclusion

Vous l’aurez compris, cet article a pour objectif de vous insuffler de l’énergie !

Si vous vous trouvez dans une relation toxique ou que vous entretenez tout simplement des liens qui ne vous procurent aucune joie, bien que vous n’ayez pas encore rencontré de personnes qui soient alignées avec vous, autorisez-vous à vous en défaire. Ce pas peut paraître insurmontable, mais il ne l’est pas !

Je peux parier ma main droite (alors imaginez comme je suis convaincue de ce que je vous dis !) qu’en vous défaisant d’une relation dans laquelle vous avez l’impression que votre âme meurt à petit feu, une nouvelle relation belle et dynamisante apparaîtra. Voire même plusieurs ! Je vais m’embourber dans une phrase très clichée, mais vous savez ce que le dicton dit… dix de perdus, dix de retrouvés ! Et une fois que ces personnes entreront dans votre vie, maintenez le lien qui vous unit !

Ma proposition de mantra

« Désormais, je m’autorise à rencontrer des personnes et des animaux qui me procurent de la joie ! »

Et vous, vous autorisez-vous à nouer des relations avec de telles personnes/animaux ?

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Cette magnifique photo de nous trois a été prise par le talentueux Gregory Takatch. Si vous souhaitez en connaître plus sur son travail, n’hésitez pas à consulter sa page Instagram !

Suivre sa Joie - Saskia Parein - L'Oasis des Vétérans

Commentaires

Si vous ne souhaitez pas vous connecter via Facebook, Twitter ou Google +, ni créer un compte Disqus, vous pouvez laisser un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, cliquez sur "Nom" (sous le titre "ou inscrivez-vous sur Disqus") et cochez ensuite "Je préfère publier en tant qu'invité".

Autres articles disponibles ...

L’échec… quel mot assez laid je trouve. Pas vous ? Quand nous le prononçons, j’ai l’impression que nous mettons un « Non » définitif sur une situation, à l’image du joueur d’échec lorsqu’il lâche un « Echec et mat ! » et que la partie prend immédiatement fin. C’est en tout cas la symbolique que je me fais de ce terme.

Lire la suite...

De mes 11 ans jusqu’à mes 17 ans, j’ai fait l’objet d’harcèlement scolaire. Avec le recul, je peux l’affirmer. A l’époque, cette notion n’était pas encore appréhendée. Aucun mot n’était mis sur le fait qu’un enfant se fasse maltraité par ses camarades de classe. Pourtant, cela existait.

Lire la suite...

Découvrez...